Source: Externe

Bonjour mes amies,

J'espère que vous allez bien en ce doux week-end de septembre. J'imagine que celles qui ont un jardin en profitent avec joie. 

Je dépose aujourd'hui un billet consacré à l'illustratrice australienne Vivien Kubos. Ce sont ses dessins qui sont à l'origine de la marque Sarah Kay présente dans le monde à partir des années 70. 

Source: Externe

Passionnée de dessins et étudiante en arts, Vivien est embauchée à 20 ans dans une agence de publicité. Son mariage et la naissance de ses enfants font remonter à la surface ses souvenirs d'enfance, du temps de ses séjours à la ferme de ses grands parents. Elle commence alors à faire des illustrations pour enfants, s'installe à la campagne et travaille à domicile. La maladie de sa fille la motive à créer un univers paisible et naturel où les enfants sont heureux.

Source: Externe

Elle propose ses dessins à un illustrateur de cartes de voeux australien. Le succès est immédiat. Il s'étend aujourd'hui à tout l'occident et à de nombreux supports.

Source: Externe

De nos jours, la marque emploie d'autres illustrateurs. J'en ai trouvé récemment. Mais ce n'est plus la même finesse. Pour moi, les dessins de Vivien étaient sincères, ce monde existait pour elle, quelque part. Peut-être que la rencontre entre la source de son inspiration (son enfance) et sa motivation (lutter contre la maladie de sa fille) ont apporté une âme unique à ses dessins, un véritable aboutissement.

Source: Externe

Alors, certes, ce n'est pas forcément un nom que l'on cite dans les diners en ville :) Mais pour moi, Vivien est une artiste à part entière.

Bon week-end mes amies.

Source: Externe