20 octobre 2017

Le VERRE au MOYEN-AGE, au musée de Cluny

Source: Externe

 

 

Source: Externe

 

 

L'éclat du verre médiéval au Musée de Cluny

Source: Externe

 

" Les joueurs d'échecs ", provenant de l'hôtel  de la Bessée, Villefranche-sur-Saône, XVe siècle, Vitrail, verres colorés et plomb.

 

 

 

 

LA CHRONIQUE d'ADRIEN GOETZ - Le verre au Moyen Âge n'a cessé d'être perfectionné, d'invention en invention, synonyme de luxe sur les tables et de beauté sublime dans la lumière des vitraux.


Un livre ouvert dans une vitrine, et le visiteur peut se croire plongé dans un roman d'Umberto Eco: ce recueil des sermons de saint Augustin, de la fin du XVe siècle, venu de la bibliothèque médiathèque d'Orléans, conserve entre deux pages l'empreinte d'une paire de lunettes comme les clercs médiévaux aimaient en porter. À côté, un élégant modèle, provenant des collections d'Écouen, correspondrait à peu près.

 

 

 

 

Source: Externe

 

 

 

Source: Externe

 

au musée de Cluny, dans la salle dédiée aux vitraux médiévaux, un ensemble provenant de la Sainte Chapelle de Paris, démonté...

 

 

 

Source: Externe

 

 

 

Source: Externe

 

2 vitraux de la Cathédrale Notre-Dame de Paris...

 

 

 

Source: Externe

 

 

 

Source: Externe

 

Vitraux, le Verre au Moyen-Age inventif...

 

 

 

L'intérêt de cette passionnante exposition, c'est d'explorer à la fois les techniques et les symboles, d'inviter le visiteur à voyager entre Orient et Occident

 

 

Pendant des siècles, le verre a passionné les savants et émerveillé ceux qui ne savaient rien, depuis ces colliers de pâte colorée du VIIe siècle retrouvés en Normandie lors des fouilles de la nécropole de Sannerville près de Caen jusqu'aux précieux verres d'Orient, venus de Syrie, qu'on conservait, en Angleterre, au XVe siècle dans des écrins de cuir. Médecins et alchimistes se sont passionnés pour le verre. À Aix-la-Chapelle ou à Venise, les miroirs sont perfectionnés, permettant des jeux optiques dont les peintres ne tardent pas à s'emparer. L'intérêt de cette passionnante exposition due à Sophie Lagabrielle, conservateur général au Musée de Cluny, c'est d'explorer à la fois les techniques et les symboles, d'inviter le visiteur à voyager entre Orient et Occident.

 

 

 

 

Source: Externe

 

[url=http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b84497167/f277.image.r=Manuscrit Fran%C3%A7ais 829]Guillaume de Digulleville, Le Pèlerinage vie humaine,
Manuscrit Français 829, exposé au feuillet 135, médecin et ses potions, enluminure sur parchemin (14e siècle).[/url]

Source: Externe

 

[url=http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b10509080f/f307.image.r="Fran%C3%A7ais 12420"]Boccace, Des cleres et nobles femmes, Manuscrit Français 12420, exposé au feuillet 150, Julia Soaemias siégeant au Sénat, enluminure sur parchemin (15e siècle).[/url]

 

 

 

Source: Externe

 


Jean Miélot, Miracles de Notre-Dame, Manuscrit Français 9198, exposé au feuillet 19, portrait de l’auteur réalisée en grisaille, une technique picturale qui s’applique aux manuscrits aussi bien qu’aux vitraux, enluminure sur parchemin (15e siècle).

 

 

 

L’exposition « Le Verre, un Moyen Âge inventif » est organisée par le Musée de Cluny- musée national du Moyen Âge, en partenariat avec la Réunion des musées nationaux – Grand Palais. Conçue par Sophie Lagabrielle, conservateur général au Musée de Cluny – musée national du Moyen Âge, qui en assure le commissariat, l’exposition s’accompagne d’un livre abondamment illustré.

 

 

L'histoire de l'art rejoint ici celle des usages et de la vie quotidienne: un manuscrit brugeois des Enseignements d'Hugues de Lannoy, prêté par la BNF, montre un chevalier de la Toison d'Or, Philippe le Bon peut-être, admonestant son fils vers 1470 devant une fenêtre à volets et parcloses, incontestablement princière mais qui n'est pas encore vitrée. À la même époque, on voit pourtant déjà des assemblages de cives de verre blanc - un panneau évoque immédiatement ce que fait aujourd'hui un artiste comme Jean-Michel Othoniel pour la cathédrale d'Angoulême - qui donnent de la luminosité aux intérieurs. Un film, très pertinent, détaille les modes de fabrication, selon les régions et les traditions.


 

 

 

Source: Externe

 

" L'Arbre de Jessé ", vitrail, verres colorés et plomb, de l'église Saint-Denis

 

 

 

Source: Externe

 

" Le VERRE sous toutes ses formes "

 

 

 

Source: Externe

 

 

 

 

Source: Externe

 

 

 

Source: Externe

 

 

 

Source: Externe

 

 

 

Source: Externe

 

 

 

Source: Externe

 

Ainsi le verre, produit de luxe et produit médical, se retrouve également sur les bijoux, les pièces d’orfèvrerie sacrées, sur les tissus brodés, mais également en optique.

 

 

 

 

Entrevoir l'invisible



Mais le verre, comme le souligne Michel Pastoureau dans la préface du catalogue, est à la fois physique et métaphysique. À l'entrée de l'exposition, une salle de vitraux démontre à quel point il a été, pendant dix siècles, le matériau de l'immatériel. Coloré, traversé par la lumière du soleil, les verrières gothiques font rayonner la lumière de Dieu, comme un fragile éclat visible qui permet d'entrevoir l'invisible. Apparaissent des scènes de l'Apocalypse de la Sainte Chapelle, l'unique vitrail peint par Jean Fouquet, l'Arche d'alliance représentée parmi les «allégories de saint Paul» dans le chœur de Saint-Denis. Une beauté sacrée entoure le verre médiéval, émouvante comme ces fragments de verreries teintées du XIe siècle retrouvés à Jumièges et conservés au Musée des antiquités de Rouen: un puzzle de visages et de lettres qui raconte une aventure aux couleurs d'or, d'azur et de vermillon.


Musée de Cluny (Paris Ve), Musée national du Moyen Âge, exposition «Le verre, un Moyen Âge inventif», jusqu'au 8 janvier (avec le soutien de Saint-Gobain et de la SELTZ Foundation).

Source: Externe

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Posté par Manise à - Commentaires [2] - Permalien [#]


Commentaires sur Le VERRE au MOYEN-AGE, au musée de Cluny

    Bonjour ma petite Manise, très beau ton reportage sur les vitraux au Musée de Cluny, les couleurs sont éclatantes, quelle beauté et combien la lumière doit être belle au travers de ces vitraux.
    j'espère que tu te reposes quand même et que tu laisses le jardinage à ton mari...
    ici on profite du beau temps qui est là pour la semaine pour...jardiner.
    je te souhaite une bonne semaine - Mille bisous - Landrie

    Posté par valerie-anne40, 23 octobre 2017 à 13:48 | | Répondre
  • Bonjour à nouveau ma petite Landrie,
    et merci pour tes visites si sympathiques.....
    Il fait très beau et très doux chez nous, dehors, aujourd'hui !
    Voilà....j'allais juste installer un autre billet sur le Renaissance...en suivant !
    Bon après-midi à toi; mille grosses bises.
    Manise

    Posté par Manise, 02 novembre 2017 à 14:18 | | Répondre
Nouveau commentaire