Les amies du boudoir

11 janvier 2017

Merveilleux Limoges des Rois, Reines et Empereurs...

 

Source: Externe

 

 

 

Non au Waterloo de la porcelaine !

 

 

Source: Externe

Vase fuseau orné du portrait de Marie-Louïse en tenue de chasse, 1811-1813; château de Fontainebleau 

 

 

 

LA CHRONIQUE D'ADRIEN GOETZ - Cet art était sous l'Empire le plus prisé des cadeaux d'étrennes. Quels mécènes les offriront au château de Fontainebleau ?


Pour fêter le Nouvel An, en 1814, l'impératrice Marie-Louise, fidèle à la tradition des cours européennes, donna à sa belle-sœur Catherine de Wurtemberg, femme de Jérôme Bonaparte, roi de Wesphalie, un élégant vase de Sèvres où figurait son portrait en tenue de chasse. Cette pièce est un chef-d'œuvre unique: la fille de l'empereur d'Autriche, abandonnant les costumes officiels où elle semblait toujours un peu fade, semble ici vivante sous le pinceau d'Abraham Constantin, qui s'inspire de François Gérard. Constantin, artiste suisse, ami de Stendhal, lié à Ingres, était convaincu de la supériorité absolue de la peinture sur porcelaine, art parvenu alors, en partie grâce à lui, à son apogée. L'année 1814 allait être celle de la première chute de Napoléon, dont les emblèmes figurent au revers, et de la fuite du roi Jérôme et de Catherine, réfugiés dans les états du roi de Wurtemberg - ce qui ajoute à ce bel objet une aura historique et tragique.

Source: Externe

 

 

 

Source: Externe

French Sèvres "Fuseau" Vase of Madame Mère - 1811 - Hard-paste porcelain, height 107 cm - Musée du Louvre, Paris

 

 

 

Source: Externe

 

 

 

Source: Externe

 

 

 

Source: Externe

Musée du Louvre

 

 

 

Cet automne, la galerie Aveline, à deux pas du Palais de l'Élysée, a exposé ce vase avec une splendide collection de porcelaines impériales, réunies par un grand amateur désireux de s'en séparer et classées «Trésor national» - ce qui permet des déductions fiscales allant jusqu'à 90 % pour les entreprises qui voudront les offrir à la France. Le château de Fontainebleau, où se prépare la rénovation du musée napoléonien, a lancé un appel au mécénat intitulé «Des Sèvres pour Fontainebleau». Sur les huit lots d'assiettes, de vases, de services, trois ont pu déjà être acquis: cela ne représente que dix pièces sur les quarante-huit proposées.

 

 

 

 

Source: Externe

 

 

 

Source: Externe

Manufacture de Sèvres

 

 

 

Source: Externe

porcelaine de Sèvres

 

 

 

 

Source: Externe

porcelaine de Sèvres

 

 

 

 

«Cabaret égyptien»

Pour Christophe Beyeler, conservateur au château et excellent spécialiste de l'Empire, il ne s'agit pas de restituer de jolies tables ni de remplir ses vitrines avec des reliques. Il explique dans un ouvrage collectif que ces porcelaines, qu'elles viennent de chez Cambacérès ou des membres de la famille Bonaparte, tiennent un discours politique et artistique. L'extraordinaire «cabaret égyptien», assortiment de tasses et de «pièces de forme», d'après des gravures de Vivant Denon, est le seul connu à présenter ces becs verseurs déguisés en crocodiles, ces têtes de faucon… Il raconte une page mythique de l'épopée et reflète la permanence des idées encyclopédiques à l'époque de Napoléon.

 

 

 

 

Source: Externe

 

 

 

Source: Externe

 

 

 

Source: Externe

 

 

 

Source: Externe

 

 

 

Source: Externe

Partie de Cabaret à thé égyptien de l’impératrice Joséphine : 1 tasse et sa soucoupe. Manufacture de Sèvres, 1810 © Fondation Napoléon

 

 

 

Source: Externe

Les 36 pièces de porcelaine ornées de motifs égyptisants proviennent du cabaret - c'est-à-dire du service à déjeuner - de Napoléon Ier, livré au palais des Tuileries en 1810. C'est le quatrième cabaret réalisé par la manufacture de Sèvres sous le Premier Empire. On peut y voir des vues reproduisant les planches de l'ouvrage de Dominique Vivant-Denon (1747-1825), Voyage dans la Basse et la Haute Égypte, qui rappellent la fascination exercée par la civilisation égyptienne au début du XIXe siècle.

Les sept "cabarets égyptiens"

La manufacture de Sèvres réalisa sept cabarets. Les pièces conservées au Louvre proviennent du quatrième. Forme et composition sont différentes de l'un à l'autre, tout comme l'ornementation, tirée de l'ouvrage de Dominique Vivant-Denon. Le premier cabaret fut donné par Napoléon Ier au tsar Alexandre Ier en 1808. Le second, offert à Joséphine, est conservé au château de la Malmaison. Le troisième fut également livré à Joséphine aux Tuileries, et le quatrième à l'empereur le 31 mars 1810 pour servir au palais des Tuileries. Le cinquième fut offert en 1813 à la duchesse de Montebello, le sixième à la duchesse de Bassano et le septième à la comtesse de Luçay. Napoléon appréciait beaucoup son service dont il donna certaines pièces à des proches et qui l'accompagna à Sainte-Hélène.

 

 

 

 

Source: Externe

 

 

 

Le «cabaret des princesses» est un panthéon des beautés de la Cour, rassemblées autour de la figure du roi de Rome, l'héritier. Il compléterait à merveille les portraits du musée Napoléon de Fontainebleau. Beaucoup de collectionneurs étrangers rôdent autour de ces merveilles, des Américains, des Indiens, des Anglais. Imagine-t-on le cabaret de princesses impériales exposé à Londres? Ce serait encore pire que la statue de Napoléon par Canova à Aspley House, à jamais prisonnière de la cage d'escalier de la demeure du duc de Wellington. Il est encore temps de souscrire. Il faut éviter à tout prix ce Waterloo de la porcelaine.

 

 

 

Source: Externe

Le cabaret dit des princesses de la Famille impériale, en bas à droite. A gauche, le sucrier orné du portrait de Caroline Bonaparte - en haut à droite, la verseuse avec le portrait de Napoléon IerDR/château de Fontainebleau (montage Royal Blog)

 

 

 

 

Source: Externe

 

 

 

 

 

Source: Externe

 

 

 

 

Posté par Manise à 17:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]


31 décembre 2016

Bonne fin d'année 2016...A l'An Nouveau !

 

 

Source: Externe

 

 

 

La Saint Sylvestre est le réveillon du nouvel an

La saint-Sylvestre est le jour anniversaire du Saint Sylvestre 1er, mais c'est surtout le jour du réveillon du nouvel an.

 

Le Réveillon de la Saint-Sylvestre est la fête qui célèbre chaque année le départ de l'ancienne année et l'arrivée de la nouvelle. Chaque pays a ses traditions pour fêter le réveillon de la Saint-Sylvestre, mais généralement cette fête se passe avec les amis.

 

Par tradition, le réveillon de la Saint-Sylvestre est un réveillon bruyant, une ancienne tradition commune aux pays d'Europe veut que le bruit fasse fuir les mauvais esprits.

 

On retrouve en fait cette pratique dans le Nouvel An chinois, ce qui montre les origines très anciennes et communes à presque toutes les cultures de fêter la fin d'un cycle et d'accueillir le nouveau. 

 

Le réveillon de la Saint-Sylvestre s'accompagne généralement d'un décompte des dernières minutes et le coup de minuit est marqué par le son des cloches ou un feu d'artifice.

 

Du fait des fuseaux horaires, tous les pays n'entrent pas en même temps dans le nouvel an, et ne fêtent donc pas ensemble les 12 coups de minuit de la Saint-Sylvestre.

Depuis l'installation de la télévision dans presque tous les foyers, une émission spéciale est prévue dans la majeur partie des pays pour suivre l'avancée du nouvel an dans le monde.

Auckland en Nouvelle-Zélande est la première grande ville du monde entrer dans le nouvel an le soir de la Saint-Sylvestre. Les habitants des îles de la ligne et des îles Tonga sont les derniers à entrer dans le nouvel an puisque ces îles ont 14 et 13 heures de décalage avec le premier fuseau horaire. (basé sur les fuseaux horaires officiels et non sur l'heure du soleil)

 

 

 

Source: Externe

 

 

 

Source: Externe

 

 

 

Le gui et le houx symboles du Nouvel An

 

Le gui et le houx présents au réveillon et au repas du Nouvel An sont un héritage des traditions et croyances anciennes.

 

Depuis toujours, le feuillage vert du gui et du houx leur confère des pouvoirs surnaturels. Pour les druides celtes, le gui et le houx portaient bonheur, nous avons gardé l'habitude de nous embrasser sous le gui, le soir du Réveillon de la Saint Sylvestre, en gage de bonheur sentimental et de mariage dans l'année pour les célibataires.

 

Mais le bonheur n'était pas le seul pouvoir positif du gui, pour les celtes, il permettait aux femmes d'avoir beaucoup d'enfants, il protégeait du mauvais sort et garantissait des récoltes abondantes.

 

Dans la symbolique chrétienne le houx est plus important en raison de son feuillage persistant et de ses baies rouges, et il était traditionnellement réservé pour Noël. Aujourd'hui le houx est lui aussi utilisé dans la décoration du Nouvel An.

 

 

 

Source: Externe

 

 

 

Source: Externe

 

 

 

Le repas du nouvel an

Le Nouvel an tombe le premier janvier, c'est le premier jour de l'année selon le calendrier grégorien. Le premier janvier correspond au solstice d'hiver pour l'hémisphère nord. La tradition du Nouvel an est très ancienne, les premières traces des origines de cette fête remontent à Babylone environ 2000 ans avant Jésus-Christ !

 

Le jour du premier janvier, il est de tradition d'organiser un grand déjeuner familial pour fêter l'arrivée de la nouvelle année en famille. Le repas du nouvel an est souvent l'occasion de donner des étrennes aux enfants, pour certains cette tradition vient de la Rome antique où les romains s'échangeaient des pièces et des médailles à l'occasion du changement d'année. 

Le repas du nouvel an

Tout comme le réveillon, le repas du nouvel an doit être un repas d'abondance et de profusion.

La veille du nouvel an est le 31 janvier. Le réveillon donne lieu à une grande fête destinée à enterrer l'ancienne année et célébrer la nouvelle année. En fait, quand on parle de nouvel an on évoque généralement le réveillon de la saint Sylvestre qui a lieu le 31 décembre de chaque année.

 

 

 

Source: Externe

 

 

 

 

Source: Externe

 

 

 

Les étrennes du Nouvel An

 

Le repas du Nouvel An est souvent l'occasion de donner des étrennes aux enfants.

 

Cette tradition vient de la Rome antique où on s'échangeait des pièces et des médailles à l'occasion du changement d'année. Cet échange remonte à l'époque du règne du roi Tatius Sabinus, roi des Sabins, qui reçut un bois sacré de la déesse Strenia en gage de bon augure pour l'année à venir.

 

Cet échange s'est généralisé à l'ensemble de Rome, mais peu à peu le bois de verveine a été remplacé par des pièces et des médailles. Ces présents étaient des échanges de bons présages pour l'année à venir et des gages d'amitié entre romains.

 

Le mot étrennes vient donc du latin et fait référence à un cadeau symbole d'heureux présages.

 

Les étrennes sont aussi les sommes d'argent que l'on donne aux employés de maison et aux personnels des services de ville et services publics comme les pompiers, le facteur ou les éboueurs...

 

 

 

Source: Externe

 

 

 

Source: Externe

 

 

 

Les cartes de voeux du nouvel an

La carte de voeux est une tradition incontournable du nouvel an.

Certains font remonter l 'origine de la carte de voeux aux chinois, mais leur apparition en Europe date en fait du Moyen-Âge. En fin ou début d'année les religieuses envoyaient un menu présent à leur famille en l'accompagnant d'une lettre de voeux peinte à la main.

Cette tradition a disparu au XVI ème siècle pour revenir en force XVIII ème siècle. la première carte de voeux est anglaise. Elle a été dessinée par John Calcott Horsley en 1843. Cette carte lithographiée et coloriée à la main a été envoyée en 1000 exemplaires. Dès 1860 l'envoi de carte de voeux c'est généralisé en rencontrant un franc succès.

 

En fait, il existe deux sortes de cartes de voeux :

  • les cartes de voeux de Noël qui sont envoyées en décembre par les anglais et anglo-saxons
  • les cartes de voeux du nouvel an qui sont envoyées dès le 1 er janvier pour souhaiter une bonne et heureuse année à ses proches et sa famille.

La carte de voeux permet d'envoyer ses voeux de bonne année aux membres de la famille comme aux amis.

 

 

 

Source: Externe

 

 

 

Source: Externe

 

 

 

Bonsoir mes aminautes,

avant que cette année 2016 n'expire, je viens vous souhaiter à toutes, pour celle qui va suivre, Bonheur, Santé, Joie dans vos coeurs et autour de vous; voeux que j'exprime de tout mon coeur parce que nous avons finalement, pour certaines du moins, cheminé j'ai compté, 10 bonnes années déjà !
Avec des joies, mais aussi des chagrins partagés......
Je pense à celles qui nous ont quitées, pour un autre Ailleurs; mes pensées vont ainsi à notre chère Mamoune, et à ma petite " soeur de coeur " Doty, que beaucoup ont un peu connue, et qui s'est éteinte, pauvrette, en février dernier....................et hier, l'horrible sonnerie, parfois, du téléphone, m'a appris depuis la Belgique encore que son époux si adorable, avec qui je restais un peu en relations diverses, est parti la rejoindre, lui aussi, à la suite d'un infarctus foudroyant; j'ai beaucoup pleuré hier au soir; mal et peu dormi cette nuit en songeant à ces destins brisés !
Et il y en a tant de par le monde...c'est affligeant, souvent horrifiant; et que pouvons-nous faire sinon prier pour que ce ne soit pas pire en 2017, pour celles qui croient, la bonne Mère de tous, là-haut...

Source: Externe

 

 

 

Source: Externe

 

 

 

Source: Externe

 

 

 

Source: Externe

 

 

 

Source: Externe

 

 

Bonne et Heureuse Année Nouvelle à Toutes

Bonheur, Joie dans vos coeurs, Réussite, et Santé !

Source: Externe

 

 

 

 

 

 

Source: Externe

 

Pensons aussi aux malheureux, chez nous en France, et partout dans le monde

Et à ceux et celles qui nous ont quittés en 2016...

Source: Externe

 

 

 

 

 

Posté par Manise à 10:13 - Commentaires [2] - Permalien [#]

23 décembre 2016

Joyeux NOËl ♥

Bonjour mes amies, je viens vous souhaiter à toutes

un très Joyeux NOËL..

 

Que la grâce immense de Noël
Nous éclaire comme un soleil
Pour répandre  affection, amour.
Aujourd’hui, demain et chaque jour.
Joyeux Noël dans le bonheur
Et à l’unisson de nos Cœurs.

Source: Externe

Je vous souhaite déjà d'heureuses fêtes
 avec beaucoup de joie pour vous et vos proches.

Joyeux NOEL - Montage Vidéo Kizoa
Avec quekques fleurs de mon jardin...

Source: Externe

 

Source: Externe

Source: Externe

Posté par landrie à 14:21 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

22 décembre 2016

L'Avent...

Source: Externe

 

 

 

Source: Externe

 

 

 

Source: Externe

 

 

 

On connaît surtout l’Avent pour son calendrier, avec ses fenêtres que les petits sont impatients d’ouvrir pour y découvrir la surprise cachée derrière. Mais que signifie exactement ce mot et comment l’expliquer aux enfants ?

 

L’Avent, qu’est-ce que c’est ?

On peut avoir l'impression que le mot “Avent” signifie “avant” Noël. C'est un peu vrai : l'Avent est la période qui précède Noël. Mais ce n'est pas la véritable explication du mot ! 

En latin, Aventadventus, signifie “arrivée, venue”. Arrivée de quoi ? De qui ? Pour les chrétiens, ce terme désigne la venue de Jésus-Christ, parmi les hommes : il naît dans la crèche, petit enfant. Pendant l'Avent, les chrétiens se préparent à sa venue – à Noël, et à la fin des temps. C'est donc un temps d'attente.

 

 

 

Source: Externe

 

 

 

Quand a lieu exactement l’Avent ?

L'Avent commence le quatrième dimanche du mois avant Noël, et dure à peu près un mois. Il arrive donc chaque année à une date différente. Pour les catholiques et les protestants, le premier jour de l'Avent est même le premier jour de l'année religieuse.

 

 

Source: Externe

 

 

 

Que fait-on, pendant l’Avent ?

Pendant cette période, on prépare Noël : on achète le sapin, on décore la maison et l'école, on concocte les cadeaux, on songe au menu de la fête, parfois aussi on installe une crèche

Les enfants sont alors impatients de voir la fête arriver ! Certains rituels, comme celui de la couronne de l'Avent, permettent de rythmer cette attente. On y allume une bougie nouvelle chaque dimanche.

 

 

 

Source: Externe

 

 

 

Quelle est l’origine du calendrier de l’Avent ?

Autre tradition, celle du calendrier de l’Avent. Inventé en Allemagne au XIXe siècle, il consiste en un décor de 24 fenêtres à ouvrir progressivement, une par jour à partir du 1er décembre ! 

Derrière les volets, on découvre suivant les modèles : images, phrases bibliques, friandises ou encore petits cadeaux.

Pour les chrétiens, il peut être une aide pour se recueillir. Mais c'est de toute façon une bonne manière (ludique et pleine de suspense !) pour apprivoiser et savourer l'attente de Noël avec vos enfants.

 

 

 

Source: Externe

 

 

 

CALENDRIER DE L’AVENT








QUAND REVIENT LE TEMPS DE L’AVENT,


QUI RÉJOUIT PETITS ET GRANDS,


JE ME SOUVIENS DES JOURS D’ANTAN


OÙ JE N’ÉTAIS ENCORE QU’ENFANT…

 


CHAQUE JOUR, J’OUVRAIS, DÉLICATEMENT,


UNE DES FENÊTRES ET UNE, SEULEMENT,


DU CALENDRIER DE L’AVENT


QUE M’AVAIENT OFFERT MES PARENTS.

 


CHAQUE OUVERTURE CACHAIT PRÉSENT,


UNE FRIANDISE LE PLUS SOUVENT,


QUI PERMETTAIT D’ATTENDRE SAGEMENT


NOËL BÉNI EN SALIVANT.

 


PUISQUE AUJOURD’HUI JE SUIS PLUS GRAND,


JE ME MONTRE BIEN MOINS IMPATIENT


MAIS C’EST TOUJOURS MON ÂME D’ENFANT

 


QUI VIBRE PENDANT UN MOIS DURANT.









CAR IL ME PLAIT TANT CE MOMENT





OÙ CHACUN CHERCHE, EN SE CACHANT,





COMMENT CHÉRIR AMIS, PARENTS,





EN CHOISISSANT BONNES CHÈRES, PRÉSENTS.



 


LA NUIT MAGIQUE QUE L’ON ATTEND,





CELLE OÙ L’ON S’AIME PLUS FORT QU’AUTANT,





C’EST POUR DEMAIN, C’EST MAINTENANT,





VIVE NOËL ET BIENTÔT VIVE L’AN !



 
 


AMPAZA, LE 22/10/08

 

 

 

 

Source: Externe

 

 

 

 

Source: Externe

 

 

 

Source: Externe

 

 

 

 



Posté par Manise à 15:50 - Commentaires [2] - Permalien [#]

21 décembre 2016

Joyeuses fêtes

Mes chères amies,

Je n'ai pas toujours eu le temps de venir sur le Boudoir en ces mois de 2016, mais je l'apprécie toujours autant.

Je souhaite aux rédactrices et aux lecteurs de belles fêtes de fin d'année. Que la joie soit dans vos foyers. Et à l'année prochaine ! 

image-voeux 001

maison-neige 001

renards-noel 001

Posté par Sophia Sola à 10:58 - Commentaires [3] - Permalien [#]


18 décembre 2016

"Snowden" d'Oliver Stone

Source: Externe

Bonjour mes amies,

Contrairement à Landrie, je ne suis pas absente du Boudoir pour raisons de jardinage. Arrivée cet été dans ma nouvelle maison, je conserve et m'habitue pour l'instant à ce qui existe déjà. J'ai d'ailleurs pas mal de rosiers. Je verrai si j'en ajoute le temps venu.

Je suis allée récemment voir le dernier film d'Oliver Stone qui a choisi de nous raconter l'histoire d'Edward Snowden.

Sans doute le réalisateur a-t-il trouvé des points communs entre sa propre expérience de soldat décoré au Vietnam, marqué à jamais par la sauvagerie des combats et celle du républicain enthousiaste Snowden qui met son talent au service de l'Etat et qui découvre petit à petit que ses programmes sont utilisés contre les citoyens.

Source: Externe

J'apprécie le travail d'Oliver Stone qui cherche à faire la lumière sur les jeux de pouvoir qui conduisent parfois - souvent -  à la mort d'innocents. Malgré la complexité du sujet, le film est parfaitement compréhensible. Les acteurs sont bons. Ils incarnent bien ces gens ordinaires rêvant de vies - très - confortables et qui se retrouvent face à des cas de conscience graves. Jusqu'où peut-on dire que l'on travaille pour le gouvernement sans se poser de questions ? Le film révèle qu'ils étaient nombreux à savoir que les limites avaient été passées. Seuls quelques uns en ressentaient un malaise. Snowden, lui , a tout sacrifié pour son idéal démocratique mais sans aucune illusion. Il n'est pas naïf, il est patriote et il ne pouvait plus vivre en taisant ce qu'il savait.

Un très bon film, accessible et effrayant.

Joseph Gordon-Levitt dans le rôle d'Edgard Snowden

Je vous fais mille bisous mes amies.

Posté par Sophia Sola à 16:24 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,

08 décembre 2016

Eugène Delacroix, réhabilité à Saint-Sulpice !

 

 

Source: Externe

 

 

Eugène Delacroix retrouve son éclat à l'église Saint-Sulpice à Paris

Source: Externe

Les peintures d'Eugène Delacroix ( 1798-1863 ), dans l'église Saint-Sulpice à Paris

 

 

 

Ces œuvres ont fait l'objet d'une restauration d'envergure qui a permis de restituer les couleurs et stabiliser leur conservation. Elles sont désormais à nouveau accessibles au public, comme l'a annoncé Anne Hidalgo le 23 novembre.

Il aura fallu une année de restauration. Les peintures d'Eugène Delacroix (1798-1863) de l'église Saint-Sulpice, à Paris, sont à nouveau accessibles au public Le maire (PS) de Paris, Anne Hidalgo, a inaugurée mercredi 23 novembre la fin du chantier. Les trois peintures monumentales de la chapelle des Saints Anges, dont la Lutte de Jacob avec l'ange célébrée par Paul Gauguin ou Maurice Denis, ont fait l'objet d'un nettoyage d'envergure, qui a permis de restituer les couleurs et de stabiliser leur conservation.

 

 

 

 

Source: Externe

 

Le combat de Jacob avec l'Ange, peinture murale d'Eugène Delacroix à la Chapelle St Sulpice, Paris

 

 

 

«L'œuvre a été traitée avec la subtilité d'une peinture de chevalet.»
Dominique de Font-Réaulx, directrice du musée Delacroix
Le nettoyage a permis de retrouver «la gamme colorée, des nuances de vert absolument éblouissantes», indique Dominique de Font-Réaulx, directrice du musée Delacroix. Un moyen de récupérer des colonnes dans Héliodore chassé du temple et des nuances de couleurs dans la cuirasse du Saint-Michel terrassant le dragon, avance-t-elle.

Source: Externe

 

L'Ange terrassant le dragon...

 

 

 

Source: Externe

 

Hérodote chassé du temple...

 

 

 

Dans le Jacob, il y a «quelque chose que je n'avais jamais vu de ma vie», ajoute la conservatrice, «l'aube en train de se lever et qui n'était plus du tout visible. Aujourd'hui, on voit quelque chose en train de passer très subtilement du noir au mauve, au rose», déclare-t-elle. Cette œuvre monumentale a été traitée «avec la subtilité d'une peinture de chevalet» très admirée par les artistes, ajoute Mme de Font-Réaulx. De plus, c'est l'une des dernières grandes œuvres de Delacroix, mort en 1863, vue comme une sorte de «testament spirituel» de l'artiste, dit-elle.


La restauration a été effectuée par 10 spécialistes dirigés par Alina Moskalik-Detalle. Son coût s'est élevé à 438.000 euros, dont 315.000 payés par la Ville de Paris, 45.000 euros par l'État, le reste venant du mécénat via la Fondation du Patrimoine.

Source: Externe

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Posté par Manise à 16:44 - Commentaires [3] - Permalien [#]

24 novembre 2016

Souvenir : Lady Diana...Ses plus belles tenues exposées !

Source: Externe

 

 

 

 

 

 

 

 

 

             Lady Diana : ses plus belles tenues exposées à Kensington Palace

 

 

 

 

Source: Externe

 

 

 

Pour marquer les 20 ans de sa mort en 2017, une exposition rassemble les tenues les plus mémorables de la princesse des cœurs.





Icône stylistique des années 1980 et 1990, Lady Diana continue d’inspirer la mode. C’est pourquoi, le palais de Kensington prépare une exposition dédiée à ses plus belles tenues à partir du 24 février 2017, pour marquer les 20 ans de la disparition de la princesse. Baptisée « Diana : Her Fashion Story », l'événement se tiendra dans les jardins du palais à Londres, où seront dévoilées de nombreuses tenues de la mère des princes William et Harry. Une série de croquis permettra également de mettre en valeur les relations de Lady Di avec ses stylistes préférés.

 

 

 

Source: Externe

 

 

 

On pense forcément aux créateurs Elizabeth Emanuel, Catherine Walker, Victor Edelstein ou encore Versace. Et pourquoi pas au sac Lady Dior de la maison de l’avenue Montaigne, littéralement baptisé en son honneur ? Par ailleurs, le Kensington Palace prévoit également pour le printemps 2017 la composition d’un jardin éphémère qui recensera les fleurs préférées de la première épouse du prince Charles. Preuves supplémentaires que, même vingt ans après sa mort, la princesse au destin tragique continue bel et bien de fasciner les Britanniques... et le monde.


 

 

 

Source: Externe

Fiançailles...

 

 

 

Source: Externe

 

 

 

Source: Externe

 

 

 

Source: Externe

Mariage

 

 

 

Depuis le 29 juillet 1981, les interrogations restent nombreuses au sujet de ce mariage qui ressemblait en tous points à un conte de fées. Diana Spencer, tout juste 20 ans, épousait le prince Charles au cours d'une cérémonie très rapidement devenue mythique. Au début de l'année, la sortie dans les librairies de la biographie non autorisée du prince Charles avait fait beaucoup de bruit. Catherine Mayer, l'auteur de cet ouvrage, dresse un portrait au vitriol de l'héritier de la couronne britannique et faisait des révélations sur le mariage du prince Charles et de Lady Diana. La veille, le prince Charles était en proie aux doutes et se disait : "Je ne peux pas le faire". Non seulement le futur marié était déjà amoureux de Camilla Parker-Bowles, mais en plus, il redoutait d'épouser une femme qu'il connaissait à peine qui envisageait de son côté d'annuler le mariage.


Malgré tout, ce mariage restera à jamais gravé dans la mémoire des 750 millions de téléspectateurs devant leurs écrans pour suivre la cérémonie. Le 24 septembre prochain, la maison de ventes aux enchères RP Auction proposera à la vente des photographies inédites du mariage du prince Charles et de Lady Diana. Le site internet du Daily Mail dévoile certains de ces clichés pris à Buckingham Palace par un proche de la famille royale britannique après la cérémonie officielle.

 

 

 

Source: Externe

 

 

 

Source: Externe

 

 

 

Source: Externe

 

 

 

Source: Externe

Lady Diana au Savoy Theatre à Londres, le 19 juillet 1993

Source: Externe

 

 

 

Des robes iconiques de Lady Di


Au-delà d'une simple mise en avant de ses plus beaux habits, l'exposition prévue par Kensington Palace envisage un historique sur la relation de la princesse Diana avec ses stylistes préférés à travers une présentation de croquis de mode, dévoilant le travail commun entre Lady Di et les personnalités de la mode.

Source: Externe

 

 

 

L'exposition aura lieu dans les jardins du Palais de Kensington où Diana a vécu pendant près de 15 ans.
Par cette occasion, les visiteurs pourront retrouver ses tenues devenues célèbres, notamment la robe en velours qu'elle portait lors de sa danse avec John Travolta ou la blouse qu'elle portait le jour de ses fiançailles avec le Prince Charles en 1981.


 

 

 

 

Les tenues les plus légendaires de la princesse Diana vont être exposées au palais de Kensington

 

 

Source: Externe

 

 

 

Source: Externe

 

 

 

On peut dire que la princesse Diana a dépoussiéré le style de la famille royale d'Angleterre dans les années 90, pavant la voie à Kate Middleton et à son style très influent aujourd'hui. Certaines tenues de la regrettée princesse vont avoir droit à une nouvelle exposition au palais de Kensington.
La rétrospective intitulée Fashion Rules Restyled, qui a été vue pour la première fois il y a plusieurs années et qui fait son grand retour, rend non seulement hommage à Lady Di et son style révolutionnaire

Source: Externe

 

 

 

Source: Externe

 

 

 

Source: Externe

Lady Di en 1991 dans une robe Catherine Walker

 

 

 

 

Source: Externe

 

 

 

«Ils étaient toujours bouleversés quand le nom de leur mère était mentionné […], mais ils étaient aussi réticents à dire ou faire quelque chose», a révélé cette source, avant d’ajouter que « tout le sujet Diana a toujours été sensible». Une déclaration qui vient confirmer celle d’une amie de feu la princesse Diana, selon laquelle, adolescent, il «réagissait au quart de tour si quelqu’un parlait d’elle».
Le 31 août 2017 sera le 20ème anniversaire de la mort de lady Diana, disparue dans un accident de voiture tragique à Paris sous le Pont de l’Alma. Pour l’honorer, Harry et son frère, William, duc de Cambridge, souhaitent la réalisation d’un nouveau mémorial. «Nous ferons tout ce que nous pouvons pour être certains qu’elle ne soit pas oubliée», avait déclaré le prince, à peine âgé de 12 ans au moment du drame.

 

 

 

 

Source: Externe

( 22 juin 1993...)

 

 

 

 

Source: Externe

Such a wonderful mother. Such a beautiful woman !

 

 

 

Source: Externe

Princess Diana & Harry

 

 

 

Source: Externe

Princess Diana & William

 

 

 

Source: Externe

Diana au Pakistan

 

 

 

Source: Externe

 

 

 

Source: Externe

 

 

 

Source: Externe

Harry et Diana

 

 

 

Source: Externe

 

 

 

Source: Externe

 

 

 

Source: Externe

 

 

 

Source: Externe

 

 

 

 

Source: Externe

 

 

 

Source: Externe

 

 

 

Source: Externe

 

 

 

Source: Externe

 

 

 

Source: Externe

 

 

 

Source: Externe

Superbe décolleté noir

 

 

 

 

Source: Externe

 

 

 

Source: Externe

 

 

 

 

Source: Externe

 

 

 

Source: Externe

 

 

 

 

Source: Externe

The last time William & Diana saw each other

 

 

 

Source: Externe

 

 

 

Source: Externe

 

 

 

Source: Externe

 

 

 

Source: Externe

Lorsque Lady Diana porte pour la première fois cette robe, c'est en 1986 lors d'un banquet à Londres dans la résidence de l'ambassadeur d'Allemagne.

 

 

 

 

 

 

Source: Externe

 

 

 

Source: Externe

L'une des dernières photos de Diana...

 

 

 

 

 

 

 

 

Source: Externe

 

 

 

 

 

Posté par Manise à 16:44 - Commentaires [2] - Permalien [#]

20 novembre 2016

La saga des roses David Austin.

 

 Bonjour mes amies, je viens de terminer enfin mes plantations d'automne. cette année j'ai voulu ajouter encore des rosiers et j'en ai  commandé certains chez David Austin.

David C.H. Austin, né en 1926, est un créateur de roses anglais qui vit dans le Shropshireen Angleterre.

 

En près de cinquante-cinq ans, David Austin a donné naissance à une exceptionnelle lignée de 234 roses, belles et odorantes comme les anciennes, robustes et remontantes comme les modernes. Avec son fils David et son petit-fils Richard, il a aussi constitué un clan incroyable à la gloire de ces fleurs. Portrait de famille.

 

Source: Externe

 

Chaque jour, après l'heure de la sieste et avant celle du thé, un vieux monsieur et son chien franchissent un mur de briques rouges par une porte verte. L'homme, en veste de tweed, porte un chapeau de paille qui abrite du soleil son regard bleu pervenche. Le mastiff, lui, arbore en chaloupant du postérieur une livrée brune presque noire, aussi lustrée que celle d'une loutre. Nous sommes à Albrighton, au nord de Birmingham, deuxième ville du Royaume-Uni, au cœur du vert Shropshire et de la célèbre roseraie Austin. L'animal et son maître avancent à un train de sécateur, l'un, outil en main, coupant des fleurs, l'autre le regardant avec, dans ses yeux d'hématite, un amour infini.

 

Source: Externe

 

Source: Externe

 

Source: Externe

 

Ses roses ont le parfum et la forme des roses anciennes, roses galliquesDamas ou albas, mais avec la floraison continue des roses modernes, hybrides de thé ou floribunda.

En croisant des variétés anciennes, particulièrement parfumées, avec des hybrides de théet des floribundas, bien remontantset disposant d'une vaste gamme de coloris, il produit sa première rose, 'Constance Spry' en 1961, puis 'Chianti' et 'Shropshire Lass' en 1967 et 1968. David Austin réussit en 1969 la synthèse entre la « rose ancienne » et la « rose moderne ».

 

 

Source: Externe

Rose Constance Spry.

 

Par la suite, il a créé des variétés de rosiers remontants dont 'Wife of Bath' et 'Canterbury' (en l'honneur de l'écrivain Geoffrey Chaucer). Et les roses David Austin ont commencé à connaitre le succès, le plus important de la fin du xxe siècle. David Austin garde pour but la création de roses modernes qui conservent le parfum des roses anciennes, on les appelle « les roses anglaises ».

 

 

Source: Externe

Roses Wife ot Bath.

 

Bien que n'étant pas reconnues officiellement sous l'appellation « roses anglaises » ou « roses David Austin », par la Royal National Rose Society et l'American Rose Society, c'est sous ce nom qu'elles sont classées chez les pépiniéristes, horticulteurs, dans les catalogues et les publications.

Depuis sa fondation en 1969, la firme « David Austin Roses » à Albrighton, près de Wolverhampton, a créé plus de 190 rosiers, souvent aux noms d'Anglais célèbres et en particulier Shakespeare.

 

 

Source: Externe

 Rose Lady Emma Hamilton.

 

 

Source: Externe

Rosier Port Sunlight.

 

 

Source: Externe

Rose Queen of Denmark.

 

Source: Externe

Rosier Abraham Darby.

 

En 2003, David Austin reçoit les médailles de la Royal Horticultural Society et de la Royal National Rose Society. Il a aussi été honoré pour la création de la Garden Centre Association en 2004.

Pour en savoir plus allez ICI.

J'espère mes amies que ce billet vous donnera envie de planter des rosiers dans vos jardins. Cet automne je n'ai pu m'empêcher d'en planter de nouveaux...

Bon dimanche à toutes. 

Source: Externe

 

 

 

 

 

 

 

Posté par landrie à 13:39 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

14 novembre 2016

Cest ? A ne pas manquer...

 

 

 

 

Aix-en-Provence : une exposition sur Marilyn Monroe à l'hôtel de Caumont

 

 

Source: Externe

 

 

Le centre Caumont d'Aix-en-Provence, consacre, du 2 octobre au 1er mai 2017, une exposition à la star américaine Marilyn Monroe, au travers d'une soixantaine de photographies et de nombreux supports multimédia.

Source: Externe

 

 

Une dizaine de films documentaires et des chansons chantées par la star accompagneront les 120 photos de l'exposition. L'exposition "regarde comment Marilyn va jouer de ses relations avec les photographes" pour construire son image d'icône, résume Sylvie Lécailler, commissaire de l'exposition. Une commissaire qui a également indiqué :



"On a construit l'exposition sur ses rapports à la photographie et comment elle l'instrumentalise "

Source: Externe

 

 

 

Source: Externe

 

 

 

Source: Externe

 

 

L'exposition a par ailleurs l'ambition de "retracer l'histoire des Etats-Unis au travers de sa vie"depuis les images montrant une "jeune fille assez naturelle qui peu à peu se transforme pour répondre aux standards de l'époque", devenant "la Marilyn Pin-up", puis transformée par Hollywood en "blonde platinée dans des poses stéréotypée".

 

 

 

 

Source: Externe

 

 

 

Source: Externe

 

Une autre belle photo qu'on voit moins souvent de Marilyn. 

 

 

 

Source: Externe

 

Marilyn Monroe 1956 by Cecil Beaton © The Cecil Beaton Studio Archive at Sotheby's

 

 

 

Source: Externe

 

 

 

Source: Externe

 

L’INOUBLIABLE ROBE PAILLETÉE COULEUR CHAIR QUE MARILYN PORTA POUR CÉLÉBRER L’ANNIVERSAIRE DU PRÉSIDENT JOHN F.KENNEDY EN 1962 VA PROCHAINEMENT ÊTRE MISE AUX ENCHÈRES.

 

 

 

Source: Externe

 

 

 

Source: Externe

 

 

 

L'exposition présente encore Marilyn sous l'objectif des plus grands photographes, dont Cecil Beaton et Bern Stern qui a réalisé les dernières photos de la star peu de temps avant sa mort, en 1962. Dans cette "dernière séance" on y voit Marilyn toujours soucieuse de contrôler son image, choisir ses photos sur une planche-contact, barrant les clichés qui lui déplaisent. "C'est cette co-construction de son image, révélant la maîtrise du photographe autant que la sienne, qui est ainsi donnée à voir".

 

 

 

 

 

Source: Externe

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Posté par Manise à 16:40 - Commentaires [3] - Permalien [#]