Source: Externe

Bonjour mes amies,

Contrairement à Landrie, je ne suis pas absente du Boudoir pour raisons de jardinage. Arrivée cet été dans ma nouvelle maison, je conserve et m'habitue pour l'instant à ce qui existe déjà. J'ai d'ailleurs pas mal de rosiers. Je verrai si j'en ajoute le temps venu.

Je suis allée récemment voir le dernier film d'Oliver Stone qui a choisi de nous raconter l'histoire d'Edward Snowden.

Sans doute le réalisateur a-t-il trouvé des points communs entre sa propre expérience de soldat décoré au Vietnam, marqué à jamais par la sauvagerie des combats et celle du républicain enthousiaste Snowden qui met son talent au service de l'Etat et qui découvre petit à petit que ses programmes sont utilisés contre les citoyens.

Source: Externe

J'apprécie le travail d'Oliver Stone qui cherche à faire la lumière sur les jeux de pouvoir qui conduisent parfois - souvent -  à la mort d'innocents. Malgré la complexité du sujet, le film est parfaitement compréhensible. Les acteurs sont bons. Ils incarnent bien ces gens ordinaires rêvant de vies - très - confortables et qui se retrouvent face à des cas de conscience graves. Jusqu'où peut-on dire que l'on travaille pour le gouvernement sans se poser de questions ? Le film révèle qu'ils étaient nombreux à savoir que les limites avaient été passées. Seuls quelques uns en ressentaient un malaise. Snowden, lui , a tout sacrifié pour son idéal démocratique mais sans aucune illusion. Il n'est pas naïf, il est patriote et il ne pouvait plus vivre en taisant ce qu'il savait.

Un très bon film, accessible et effrayant.

Joseph Gordon-Levitt dans le rôle d'Edgard Snowden

Je vous fais mille bisous mes amies.