Bonsoir mes amies, je vous poste un article reçu dans la semaine...

En  1954, alors au sommet de sa gloire, Marilyn Monroe pose pour Philippe Halsman. 
A la fin de la séance, le photographe lui fait une curieuse demande : il aimerait qu’elle saute devant l’objectif ! Sans rechigner, Marilyn s'exécute. 

Puis Halsman lui explique sa théorie : “Lorsque vous demandez à une personne de sauter, son attention se cristallise dans l’acte de sauter et le masque tombe, de sorte que la personnalité réelle apparaît.” Horrifiée, Marilyn refuse de recommencer. Ce saut pourrait trop en dévoiler !

Source: Externe

 

Halsman a mis au point une drôle de science : c’est la “jumpology”. Lassé des attitudes stéréotypées, le photographe y voit une manière de faire des portraits plus spontanés. 
Pour lui, chaque saut capte la singularité de ses modèles.

De Richard Nixon à Brigitte Bardot, toutes les grandes stars de l’époque se prêtent au jeu du photographe. Mais Marilyn résiste

 

 

Source: Externe

 

Pendant cinq ans, le photographe tente de la convaincre. Jusqu’à lui proposer… rien de moins que la couverture du célèbre magazine américain Life

Marilyn ne peut refuser un pareil honneur. Elle finit même par prendre la séance de pose très à cœur : il faut que le saut soit parfait. Durant 3 heures, la star saute plus de 200 fois ! 
Le résultat est saisissant. Son brushing ébouriffé et son sourire de gamine sont bien loin de son glamour habituel.

 

Source: Externe

 

La  posture repliée aux poings serrés de Marylin Monroe n’échappe pas à l’oeil d’Halsman. 
Pour lui, cela révèle sa tension et sa fragilité : “Elle était une sorte de femme enfant, avec à l’intérieur un être humain terrifié”. Tout cela en observant son saut ! 

Et vous, comment sautez-vous ?

Source: Externe

 

 

Pour en savoir plus :

Philippe Halsman a inventé des procédés qui rythment la photographie d’aujourd’hui, notamment la pratique amateur sur les réseaux sociaux (le jump, la photo déformée, les interviews photographiées...). Il expliquait à ses étudiants ses "idées photographiques" et les incitait à innover dans un ouvrage consultable en ligne.

L'exposition "Étonnez moi - Philippe Halsman" est à retrouver au Jeu de Paume jusqu’au 24 janvier 2016. 8 minutes pour découvrir l’exposition en vidéo.

Le Jeu de Paume a même installé un espace de jump pour proposer votre saut et partager vos photos sur les réseaux sociaux avec le#JumpLikeHalsman

 

Source: Externe

 

A la question : et vous comment sautez vous ? je réponds " je ne saute plus car j'aurais bien trop peur de me casser une jambe.."

Je vous souhaite une belle journée, aujourd"hui le temps est humide chez nous mais très doux ..Landrie.