Bonjour mes amies, je suis heureuse de vous retrouver ici dans notre Boudoir...merci à Angédra de nous avoir résumé le livre de R.Bacqué, quel personnage que ce "Richie"...et j'espère que nous retrouverons Manise un jour prochain.

L'été s'en va doucement chez moi...alors pour nous consoler, encore un peintre qui aime les paysages bucoliques. 

Berthe Marie Pauline Morisot (née le 14 janvier 1841 à Bourges - morte le 2 mars 1895 à Paris) est une artiste-peintre française, membre fondateur et doyenne du mouvement d'avant-garde que fut l'Impressionnisme.

Elle était dans le groupe impressionniste, respectée par ses camarades et admirée. À sa table, se réunissent son beau-frère Édouard Manet qui est le plus mondain, Edgar Degas, le plus ombrageux, Pierre-Auguste Renoir, le plus sociable, et Claude Monet le plus indépendant du groupe. Stéphane Mallarmé l'introduit auprès de ses amis écrivains

 

 

Source: Externe

Chaumière en Normandie - 1867

 

 

Berthe avait deux sœurs. L'une, Yves, 1838-1893, devint plus tard Madame Théodore Gobillard, peinte par Edgar Degas sous le titre Madame Théodore Gobillard, Yves est bien le prénom de la jeune fille.

Sa deuxième sœur, Edma, 1839-1921, pratiquait la peinture avec Berthe dont elle a fait le portrait en 1865 . Les deux sœurs exposèrent ensemble pour la première fois au Salon en 1864, mais Edma abandonna ses pinceaux aussitôt après son mariage avec un officier de marine de Cherbourg

 

Source: Externe

Edma Morisot - 1867

 

C'est la mère des jeunes filles qui leur fit donner des leçons de peinture par Jean baptiste Corot. La famille Morisot loua une maison à Ville-d'Avray, pendant l'été, pour que les jeunes filles puissent peindre auprès de Corot, qui devint bientôt un familier de leur domicile parisien. Comme il était opposé à toute forme d'enseignement traditionnel, on ne sait pas si Corot donna souvent des leçons aux jeunes filles, et dans quel lieu. On remarque néanmoins que Berthe tient de lui sa palette claire et son goût pour les traces apparentes de pinceaux, ou pour les petites études de paysages

 

 

Source: Externe

Vue du petit Port de Lorient - 1869

 

.Après avoir passé un dernier été , en 1867, avec ses deux sœurs en Bretagne, chez Edma, Berthe commença une carrière indépendante. Elle peignit une vue de la rivière de Pont-Aven . À cette époque, le mépris pour les femmes-peintres atteignait des sommets, et Manet écrivait à Fantin-Latour « Je suis de votre avis, les demoiselles Morisot sont charmantes, c'est fâcheux qu'elles ne soient pas des hommes." ( on notera le maschisme de cette époque et encore de nos jours....)

 

 

Source: Externe

Femme et enfant au balcon - 1872.

 

Je ne vous raconterai pas la vie de Berthe Morisot en entier, il y a de quoi écrire un livre que l'académicienne,  Dominique Bona a fait et que j'ai lu, je vous le recommande car le personnage mérite d'être connu...et puis il y a la guerre de 1870 qui a causé beaucoup de pertes parmi les peintres de cette époque..

 

Source: Externe

 

 Berthe Morisot épousa le frère d'Edouart Manet, Eugène Manet , en 1874. Ils eurent une fille, Julie Manet née en 1878. À partir de 1880, Berthe et sa famille passa tous ses étés dans une maison de campagne de Bougival, et, à partir de 1881, ils résidèrent plusieurs hivers à Nice. 

 

 

Source: Externe

Eugène Manet et sa fille Julie - dans le jardin de Bougival, 

 

Source: Externe

Le berceau _ 1873 ( Musée d'Orsay)

C'est le tableau que je préfère car il se dégage de cette peinture beaucoup de douceur.....

 

Source: Externe

La chasse aux papillons - 1874 ( Musée d'Orsay)

 

Source: Externe

Roses Trémières - 1880

 

Berthe Morisot tomba malade à la mi-février 1895. Elle avait, selon les biographies, une congestion pulmonaire  ou une grippe, contractée en soignant sa fille du même mal. Elle mourut le 2 mars 1895  à Paris, et légua la plupart de ses œuvres à ses amis artistes : DegasMonetRenoir. Malgré sa riche production artistique, le certificat de décès mentionnait : « sans profession ». Elle est enterrée dans le caveau des Manet au cimetière de Passy où il est simplement gravé : « Berthe Morisot, veuve d'Eugène Manet »...

Jusque dans la mort elle ne fut pas reconnue comme une artiste peintre à part entière !!!!

Pour en savoir plus  allez ICI.

 Je vous souhaite une bonne journée...A bientôt.

PS : Je vois en rédigeant ce billet que SOPHIA a programmé un billet sur un film...alors j'attends mon tour pour nous laisser le temps de lire son billet .