Il y a quelques années j'ai lu le livre de l'académicien jean Marie ROUART, "Une jeunesse à l'ombre de la lumière".( 2000)

C'est le récit autobiographique d'un jeune homme pauvre dans une famille riche, allergique à la peinture et vivant au milieu des tableaux de Manet, de Berthe Morisot, de Degas qui forment son cadre quotidien. Malheureux et sombre, errant parmi les souvenirs de ces peintres de la lumière, cultivant une névrose d'échec face à des artistes statufiés par la gloire, il se sent menacé par l'aile noire de la folie.


C'est à travers la figure d'un peintre du début du XIXe siècle, Léopold Robert - mélancolique, suicidaire, amoureux d'une princesse Bonaparte qui se moque de lui -, en qui il a reconnu son double, que l'écrivain nous entraîne dans la quête de ses origines.
S'interrogeant sur le mystère d'une destinée que tout conduisait au ratage, il brosse une fresque de la grande famille de l'impressionnisme qu'il observe des coulisses et de l'atelier.

 

 

Source: Externe

 

Né dans une famille de peintres,Jean marie ROUART est le fils d'Augustin Rouart (1907-1997) et l'arrière-petit-fils des peintres et collectionneurs  Henri Rouart et Henry Lerolle. Il compte aussi parmi ses aïeux  Julie MANET, fille de Berthe MORISOT  et nièce d’Edouard Manet

 

 

Source: Externe

Portrait de Berthe Morisot par Edouard Manet.

 

Source: Externe

 

Julie Manet et son chat, peinte par Auguste Renoir en 1841.

 

 

Source: Externe

Ernest Rouard -mari de Julie Manet - peint par son frère,

 

Le peintre Edgar Degas a l'idée de marier Yvonne et Christine Lerolle, filles d'Henry Lerolle à deux autres fils d'Henri Rouart, Eugène et Louis.

Christine et Louis donnent naissance à sept enfants dont Augustin, le père de Jean-Marie Rouard...

Voici un récapitulatif de cette famille...il faut suivre car c'est assez compliqué.

  • Henri Rouart, peintre et collectionneur (1833-1912),Mécène, collectionneur, ingénieur polytechnicien et industriel, Henri Rouart a croisé la route de Degas sur les bancs du lycée où ils nouèrent une profonde amitié. Très jeune, formé par Corot et Millet, il se distingue déjà par des prix de dessins. Son goût prononcé pour l'art le conduit en outre à acquérir une collection qui ne cesse de s'étoffer. Cette collection – rassemblée tout au long de sa vie et qui attira, à sa mort en 1912, les convoitises des plus grands marchands, connaisseurs et représentants de musées du monde entier – comptait des pièces maîtresses de Delacroix, Courbet, Daumier, Millet, Corot, Manet, Cézanne, Renoir, Morisot, Toulouse Lautrec, Gauguin et, bien sûr, Degas.

  • Il eut trois fils :
  • Louis Rouart, dont le petit fils sera Jean Marie Rouart, l'académicien.
  • Eugène Rouart (1872-1936)
  • Ernest Rouart (1874-1942), artiste-peintreaquarellistepastellistegraveur et collectionneur, , époux de Julie Manet.
  • ils eurent un fils, Denis.

 

séparationmousse

L'académicien Jean Marie Rouart possède des toiles de ses ascendants illustres, ce doit être merveilleux de pouvoir les contempler sans avoir à aller au musée.

Bonne soirée mes amies.